Gironde et VTT

Séparé en deux par la Garonne, le plus grand département de France présente deux aspects géographiques très différents, de part et d'autre du fleuve..

La partie rive droite : du Blayais à l'Entre Deux Mers, un ensemble de petites collines où alternent vignes et bois. Les terrains y sont bosselés, souvent argileux, propices au VTT, mais assez peu dotés en chemins, l'exploitation de la vigne ayant eu pour conséquence le goudronnage de toutes les voies de communication.

La partie rive gauche : de la côte Atlantique aux landes de Gascogne, une région où domine la forêt de pins, sillonnée par de belles pistes blanches et rectilignes, plus destinée au VTT familial et aux amateurs de grands espaces roulants.

 VTT et chemins


1. Les circuits balisés du Conseil Général
Afin de promouvoir la qualité de vie du département, le Conseil Général de Gironde a mis en place, depuis quelques années, un réseau de circuits de randonnées.

Le réseau dépasse aujourd'hui les 2000 kilomètres ! Tracés en priorité pour la marche, ces circuits entièrement balisés, sont dans l'ensemble praticables à VTT.
Certains circuits sont reliés entre eux. Ils forment une véritable toile d'araignée qui recouvre peu à peu tout le département. Actuellement, 17 plans guides gratuits édités par le Conseil Général de Gironde sont disponibles dans les offices de tourisme ou sur le site internet du Conseil Général. Le balisage, sur poteaux de bois, subit quelquefois les aléas des destructions (volontaires ou non) et du temps, mais il reste fiable dans l'ensemble. De plus, la recherche des balises sur le terrain est un jeu de piste permanent, ludique et motivant.

2. Les autres circuits balisés

Souvent à la suite d'initiatives locales, d'associations ou de clubs. La liste exhaustive reste à établir. Ce sont des circuits soit à caractère très familial, soit au contraire très techniques. On en trouve dans le sud bordelais (circuits FFC du lac Vert, circuits des lacs d'Hostens...)

3. Les chemins de Compostelle
Deux des quatre grands chemins français de Saint Jacques traversent la Gironde. D'autres voies, dites secondaires, passent aussi par le département.

Chemins de CompostelleLa voie de Tours.
Elle entre en Gironde par Blaye, rejoint Bordeaux et traverse ensuite le sud du département jusqu'à Belin-Beliet. L'itinéraire n'est balisé qu'à partir de Gradignan, mais on peut le suivre grâce au guide de la voie de Tours, récemment édité.

La Voie de Vèzelay
Elle entre en Gironde à Sainte Foy la Grande et quitte le département après Captieux pour rejoindre Mont de Marsan. La voie de Vèzelay est entièrement balisée, excepté malheureusement dans sa partie girondine. Là aussi, un guide permet d'en suivre précisément l'itinéraire.

Autres voies
Il existe aussi des voies dites secondaires, qu'utilisaient également les pèlerins de Compostelle. Une des plus fréquentées est la voie de Soulac, appelée également voie littorale ou voie des anglais.
Attirés par l'importance de l'abbaye, d'autres pèlerins de la voie de Tours "déviaient" leur chemin par La Sauve Majeure et retrouvaient le grand chemin à Belin-Beliet.

4. Les itinéraires "libres"

Tous ceux que l'on peut construire soi-même, sur les chemins du département, à l'aides des cartes ou à travers la lecture des guides touristiques (chemins d'Emilie, randonnées en Gironde...)

 VTT et climat

La Gironde bénéficie d'un climat océanique, en principe doux et humide en hiver, ensoleillé en été. En principe car depuis quelques années, des bouleversements climatiques mettent à mal ce schéma.

St MacairePremier d'entre eux : la tempête de décembre 1999. En fait, un ouragan, compte tenu de la vitesse des vents qui ont sévi. Près de 30% du massif forestier a été détruit en quelques heures.
Les séquelles de ce cataclysme disparaissent peu à peu, mais la forêt a beaucoup souffert et le vététiste en verra souvent les signes au cours de ses randonnées. Si les grands chemins et pistes forestières sont à présent bien dégagés et roulants, beaucoup de sous-bois et de petits sentiers restent toujours impraticables, quand ils n'ont pas purement et simplement été rayés de la carte.
La saison idéale pour le VTT reste l'été. Durant les périodes humides (hiver, printemps et automne, étés pluvieux ou périodes orageuses), les chemins deviennent souvent impraticables. Immenses flaques d'eau sur les portions sablonneuses du sud Gironde, terrains glaiseux de la rive droite, sous-bois éponges dans tout le département, rendent la progression difficile et pas toujours très agréable.
Tenir compte également des périodes de chasse, particulièrement en Novembre où il est peu recommandé de s'aventurer hors des grandes pistes forestières. Chasseurs et vététistes ne font pas toujours bon ménage dans la région...

 VTT et patrimoine

Impossible d'ignorer les richesses : les chemins balisés sont là pour nous les faire découvrir.

Le patrimoine d'abord : vignobles et châteaux , églises romanes, témoignages architecturaux de toutes les époques, agrémentent chaque parcours. Les paysages ensuite : collines de l'Entre Deux Mers, côteaux, forêts ou marécages des Landes, océan et delta de Leyre..., les sentiers à VTT sont un excellent moyen de découvrir la variété des paysages de Gironde. Faune et flore enfin, avec les nombreux espaces sauvages protégés tout le long du littoral et dans la haute lande.


Accueil

 

Rando VTT en Gironde

Carte de la Gironde